Démangeaisons, chutes de poussières blanches ou pire, petites boules blanches emmêlées dans vos longueurs, les pellicules font partie des aléas du quotidien dont on se passerait bien. Mais savez-vous exactement d’où elles viennent et ce qu’elles sont réellement ?
Je vous explique tout ce qu’il faut savoir sur les pellicules !

L’ORIGINE DES PELLICULES

Certains cheveux sont plus disposés que d’autres à avoir des pellicules. C’est pas de chance mais c’est ainsi.
Les raisons de ce désagrément sont multiples :

  • le stress
  • le manque de sommeil
  • des brushings trop chauds ou l’excès de laque et de gel qui assèchent le cuir chevelu
  • des shampoings trop fréquents qui décapent le cuir chevelu
  • des frottements réguliers ou des cheveux trop emprisonnés dans les bonnets

L’ACTION DES PELLICULES

Les pellicules forment des squames : l’épiderme se détache du crâne.
Le cuir chevelu est une peau qui vit et se régénère comme toute peau. De plus, nos cheveux contiennent un champignon inactif : le pityriasis. Quand il devient actif, la production de nouvelles cellules de peau se fait plus rapide et la peau morte n’a plus le temps de s’évacuer et s’accumule sur le crâne en formant les pellicules qui sont autant de bouts de peaux mortes.

pellicules-brosse

LES DIFFÉRENTES PELLICULES

Cet excès de peaux mortes se retrouve majoritairement sur les cheveux secs ou fins. Les squames ne grattent pas nécessairement et sont surtout une gêne esthétique. Ces pellicules n’adhèrent pas au cuir chevelu. Cependant, plus il y a de micro-organismes parasites et de minuscules champignons sur le crâne, plus il y aura de démangeaisons.

Mais il y a également les pellicules grasses. Plus épaisses, elles s’engluent dans les cheveux à cause du sébum. Elles concernent principalement les cheveux gras. En effet, le champignon se nourrit principalement d’acides gras. Ces pellicules provoquent de fortes démangeaisons et peuvent déboucher sur une chute des cheveux à cause de l’asphyxie du cuir chevelu.

LE SOIN DES PELLICULES

La fatigue favorisant l’apparition des pellicules, il faut commencer par avoir une bonne  hygiène de vie : dormir suffisamment, limiter l’alcool et boire beaucoup d’eau pour conserver l’hydratation sur l’épiderme.

Il est important de fuir les produits décapants qui vont agresser le cuir chevelu. En réaction, le cuir chevelu va hyper réagir et de nouvelles pellicules se forment. Choisissez un shampoing antipelliculaire doux.

Espacez également les colorations, brushing, défrisage ou lissage qui dessèchent la fibre capillaire et le cuir chevelu. On limite également les produits qui peuvent étouffer le cuir chevelu, comme la laque, la cire ou le gel.

Enfin, laissez votre cuir chevelu s’oxygéner : le port prolongé de bonnets, casquettes… n’est donc pas conseillé.

pellicules-bien-etre